top of page
  • kamadatsiottie

Les morts marchent parmi les vivants

Les morts marchent parmi les vivants

Là, au fond, je vois mes grands-parents

Ici, la Marguerite à l’école de mes premiers printemps


Les morts marchent parmi les vivants

Je vois dans le rétro

Mon voisin frère jumeau

Camarade de jeu parti trop tôt

Dans les tôles froissées et le métal hurlant

Les oncles, les repas de famille et les rires d’avant

Les visages plein de vie sur des photos en noir et blanc


Les morts marchent parmi les vivants

Je vois mon beau-père ancien matelot

Qui prend son dernier bateau

En nous laissant tous au port

Sans amertume et sans remord

Sur le pont il me fait signe de la main

Je sais que je le reverrai demain


Les morts marchent parmi les vivants

Main dans la main

C’est certain

Dans un cercle endiablé

Les sabots au pied

À danser l’An-dro ou la bourrée

Comme dans un fest-noz

Avec un Ankou qui chante

Qui danse et qui ose

On a les nerfs à vif

Le corps recouvert d’ecchymoses


Les morts marchent parmi les vivants

Poissons mordants

À l’hameçon

Pris sur le vif

Et tirés hors du bocal

Les ouïes

Et les branchies

Grandes ouvertes

Comme les paroles émouvantes

Accrochées à cette chanson

Sans début ni fin


Les morts marchent parmi les vivants

Me reviennent en tête les visages

Les images

Les odeurs

Les saveurs

Les souvenirs

Du passé et ceux à venir


Les morts marchent parmi les vivants

À leur côté je m’en vais éternellement marchant

À jamais lumière vive éclairant les mourants


XK (Limoges, le 20.03.23)






4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page