top of page
  • kamadatsiottie

Peau aime

Poème j’aime ta peau

mais manque de pot

tu n’aimes pas la mienne

car de la tête à l’aine

j’ai mauvaise haleine

du genre qui met mal à l’aise

un cachou ou un Hollywood chewing-gum n’y suffiraient pas

en plus de ça je suis taillé comme un tournevis

ou une clé Allen

avec à l’intérieur toute une tonne de vices

comme par exemple je supporte pas les pulls en laine.


Poème j’aime la douceur de ta peau

et je défendrai chèrement la mienne

manque de bol et donc de pot

j’aime tes idéaux

la cambrure de ton dos

mes idées d’en bas qui s’en vont

comme des desiderata vers le haut

comme un pov’ type qui pète plus haut que son cul

et comme Icare se brise les ailes sur le soleil

et la nuque nette comme un Eunuque

qui jamais ne nique

désirs ratés qui passent de vie à trépas.


Pau, ville que j’aime dans le sud de ton indifférence

Pauline qui parsème la colline de pissenlits

et que je mettrai jamais dans mon lit

non rien à voir avec le grand Racine

plutôt du genre bête à manger du foin

et à les manger par les racines

les pissenlits je veux dire

pas la magnifique chevelure de Pauline !


Ce poème pour caresser ton joli minois

que je voudrai garder rien que pour moi

peau à peau

et peu à peu

mes mots vont vers toi

jolie peau, aime-moi !

Mais hélas de mon baiser tu ne veux pas

et me baiser

heu je veux dire faire l’amour

encore moins !


Car pauvre de moi

j’ai mauvaise haleine

de chacal

et mal à l’aine

et surtout mauvaise réputation

à fréquenter les putes au bar de l’Union

comme un animal

qui veut leur faire du sale

en mode pénétration anale

dans des positions compromettantes

et des endroits plus sombres et glauques

que leur joli trou de balle !


Je vais donc devoir me rabattre

sur une vieille peau

qui sans nul doute aura ma peau

car c’est sûr une vieille peau aimera un vieux fossile comme moi

fort en gueule et qui pue du bec

avec une grande gueule

et une mine défaite

et tant pis pour moi si je casse ma pipe

et ma mine dans ses étamines

si elle me contamine

si j’ai mauvaise mine ou bien si je fais mine de l’aimer

en pensant toujours à toi :

Peau que j’aime

aime-moi !

Sauve-moi comme un préservatif usagé

ou un rouleau de Sopalin

toutes ces nuits où je ne vais pas bien !


Je suis mal dans ma peau

et à fleur de peau

j’ai une maladie de la peau

et des boutons énormes sur le dos

sur mon visage de grosses verrues

ça doit sans doute être la lèpre

la laideur ou la vieillesse

le psoriasis ou de l’eczéma

ou bien peut-être même une MST

à force de toutes les fréquenter

ces putes bon marché

avec leur saloperie de botox

je vais devoir aller faire une cure de désintox

dans une ville thermale au bord du Pô

Mais je t’en prie Pauline

Paupau

ma petite Pau

aime

ce poème

que j’ai écrit

rien que pour toi…


XK (Saint Flo, le 06.05.23)












(photo de Charles Bukowski)

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentarze


bottom of page